Vous allez sans doute vous dire que cela n'a rien à voir avec l'Univers de la mode, de la beauté ou ...de l'amûûûr mais ça me tenait vraiment à coeur et vous allez comprenre pour quoi.

IcI, c'est un blog de filles.

Je parle de trucs assez légers mais toujours en restant dans un monde très féminin,parce que ce blog est mon passe temps;une pause;une boufféed'air;une onde positive.

Je parle de choses qui m'intérese mais aussi de choses qui me touchent ou qui font un peu parti de m vie (de mon présent ou de mon passé).

C'est un peu ça un blog.

Hors, toutes filles qu'on est, on a toutes eues un amour déçu ou plutôt...un amour à sens unique.

Et ce mythe, à l'époque où je l'ai entendu à réellement fait écho à ma vie, à ce que je ressentais dans mon quotidien d'adolescent.

narcisse

Narcisse était un jeune homme d'une très grande beauté. Beaucoup de femmes l'aimèrent sans jmais pouvoir l'approcher. Le jeune homme les dédaignait et ne se préoccupait que des grandes chasses qu'il organisait dans la fôret. Echo l'aimait.

Elle essayait d'attirer son attention, bien qu'elle soit la plus belle de toutes ces femmes, Narcisse la rejetta aussi.

Un matin, Écho aperçut Narcisse et celui-ci demanda "Qui est là?". Elle répondit "Là?". Narcisse demanda alors "Laissez-moi vous voir". Élle répondit "Vous voir".

Écho ne pouvant refréner son amour se jeta sur Narcisse qui se libéra et s'enfuit dans la forêt.

Elle fût si attristée par le rejet du jeune homme qu'elle s'enfonça dans le sesn opposé dans la fôret mais finit par le rencontrer à nouveau.

Narcisse voulant se désaltérer à une rivière apperçut son reflet et en tomba amoureux, jamais il n'avait vu une telle beauté.

Echo voulu l'appeler mais Narcisse ne répondit plus tant il était absorbé par ce qu'il voyait

Il criait dans la mare "Je t'aime!, Je t'aime!", mais le visage ne lui répondait pas. Narcisse finit par mourir au bord de la mare..

Il ne bougea plus jamais, cent fois il voulu embrasser l'objet de son désir sans jamais pouvoir l'attendre.

Echo en devint folle de tristesse.

Elle se retira dans la fôret, ne s'alimentant plus.

Il ne resta bientôt plus d'elle que la voix et les os.